Le régime soupe : vraiment efficace pour maigrir ?

illustration montrant une balance avec à coté un écriteau signifiant perte de poids en anglais

Vous vous demandez ce qu’est le régime soupe ? Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses avantages et se ses inconvénients ?  Vous avez raison de vous poser toutes ces questions, car il est important d’avoir le plus grand nombre d’informations avant de se lancer dans un régime.

Vous aurez donc dans cet article un tableau qui vous peint les moindres détails du paysage de cette méthode alimentaire.

Qu’est-ce que le régime soupe ?

Le régime soupe est le fait de consommer quotidiennement pendant une courte période de la soupe de légumes à tous les repas. De par sa nature très restrictive, une infime quantité d’ingrédients peuvent être consommés à côté de la soupe. La perte de poids observée s’explique donc par une forte consommation de fibres, d’eau et un faible apport calorique.

Les principes du régime soupe

Le régime soupe aurait connu sa genèse dans un centre médical au pays de l’oncle Sam dans les années 80. En fait, les patients en surpoids suivaient ce régime afin de perdre rapidement des kilos en vue de faciliter une intervention chirurgicale.

Ainsi donc, la rapidité et l’aisance de la perte de poids en ont progressivement fait un régime populaire.

En règle générale, deux plans connus sont utilisés dans le cadre du régime soupe : le plan de 7 et de 14 jours. Gardez tout de même à l’esprit qu’il s’agit d’intervalles plutôt que de durée fixe. Par exemple, vous entendrez des experts qui préconisent une durée de 7, 10, 12 ou 14 jours. En fait, cela dépend énormément de votre ressenti et de vos objectifs.

Le plan de courte durée ou moins de 7 jours, préconise la consommation seule de soupe à tous les repas. En revanche, celui de 14 jours lui se divise en 2 phases de 7 jours chacune.

  • La phase d’assaut durant laquelle vous consommez, à tous les repas, de la soupe accompagnée d’une portion de protéine maigre. Pour cette dernière, il pourra s’agir de volaille sans peau, de poisson, de fromage ou yaourt sans graisses. De plus, vous pouvez y ajouter des fruits, des tisanes ou des aliments à bases d’herbes qui vous serviront de collation ;
  • La phase de consolidation qui est techniquement la phase d’assaut à laquelle vous ajoutez 1 ou 2 féculents en petites portions.

Gardez à l’esprit qu’il est très important de ne pas transformer les légumes en purée. En effet, cela diminuera l’effet rassasiant des fibres et entraînera donc une plus forte consommation.

Les types de régimes soupe

Un bol contenant une soupe et des tranches de tomates, idéal pour un régime soupe

A la base, la diète soupe mère préconisait la consommation de soupe aux choux. Par la suite, afin d’atténuer le caractère monotone de ce régime, plusieurs variantes de cette méthode alimentaire ont donc vu le jour.

La diète soupe basique

Cette variante consiste à consommer durant 7 à 14 jours n’importe quel type de soupe pour autant que les ingrédients soient naturels. En d’autres termes, aussi bien les soupes à base de bouillon, les soupes crémeuses ou les soupes à base de viande sont permises.

Le régime soupe basique, s’il est suivi de manière stricte, se vante de pouvoir vous aider à vous débarrasser entre 4 et 8 kg en 1 semaine. Le seul bémol est que vous ne pouvez consommer que de la soupe.

Le régime soupe aux choux

Cette méthode repose sur la consommation à tous les repas d’une soupe à base de bouillon de poulet ou de légumes contenant principalement du chou. D’ailleurs, le chou pourrait même servir de collation.

En plus de la soupe, des aliments peu caloriques sont autorisés de temps à autre. En guise d’exemple, vous pouvez prendre des légumes à feuilles, des produits laitiers pauvres en graisses, des fruits, de la tomate, des oignons, etc.

Vous tomberez également sur des plans qui vous permettent de prendre de temps en temps des viandes maigres ou du lait écrémé.

Si vous suivez ce régime alimentaire de près, vous pouvez perdre jusqu’à 4,5 kg en 7 jours.

Le régime à base de bouillon

Vous l’aurez compris dès le titre, l’accent sera mis sur les soupes à base de bouillon pendant 7 à 14 jours. Bien entendu, il est interdit de consommer des soupes crémeuses. En effet, ces dernières sont un peu plus riches en calories et en graisses.

De ce fait, optez pour des soupes à base de bouillon de légumes et de protéines. Certains programmes vous permettront d’ajouter de la flexibilité à votre régime soupe en y ajoutant des protéines maigres, des légumes non-amylacées et des aliments laitiers pauvres en graisses.

Grace à ce régime, vous pouvez perdre entre 4,5 et 9 kg en 1 semaine.  

Le régime sacré cœur (Sacred Heart)

Ce régime est similaire à la soupe aux choux. En effet, vous devez prendre une soupe faite à base de bouillon de poulet ou de bœuf pendant 7 jours. Toutefois, il est interdit de consommer des légumes farineux.

Ce qui fait la particularité de ce régime est que vous pouvez consommer d’autres aliments peu caloriques, mais à des moments précis. Par exemple, vous pouvez accompagner votre soupe d’une quantité spécifique de riz brun. Aussi, vous pouvez prendre des tomates et des pommes de terre seulement certains jours.

Si vous suivez cette méthode de manière sérieuse, vous pouvez espérer perdre 4,5 à 8 kg en 1 semaine.

Le régime de la soupe aux haricots

Dans le cadre de cette variation, vous devez consommer une soupe de haricots 2 fois par jour. Aussi, vous êtes encouragés à consommer un large éventail d’aliments d’origine végétale tels que : les fruits, les légumes, et les glucides entiers.

En revanche, les avocats, les noix, les graines et les fruits secs sont à éviter autant que faire se peut.

Comme vous le voyez, cette variante est un peu plus complexe que les autres. En fait, il s’agit plus d’un changement de mode alimentaire que d’un régime. D’ailleurs, il tombe plus dans la catégorie des modes alimentaires prônant la consommation d’aliments d’origine végétale.

Les adeptes de cette méthode suggèrent que vous pouvez perdre entre 4 et 7 kg en 1 semaine. Un autre point positif de cette variante est le fait que, d’après les recherches, les régimes alimentaires végétaux soutiennent la perte de poids et la santé du cœur.

Le régime soupe Keto

Cette version du régime soupe a été spécialement pensée pour les personnes qui suivent un régime alimentaire hypoglycémique. Il s’agit par exemple des adeptes de la diète Paléo et de la diète cétogène.

Comme on pouvait s’y attendre, la méthode soupe Keto est un plan nutritionnel ayant une faible teneur en glucides, un apport modéré de protéines, et une forte contribution en graisses saines.

Aussi, en suivant ce plan, votre balance calorique quotidienne est contingentée entre 1200 et 1400 calories. De plus, votre consommation de glucides a un plafond de 20 g par jour tandis que la consommation de noix et produits laitiers est très restreinte.

Idéalement, la diète soupe Keto soutient l’idée de prendre tous les jours le même menu lors du repas matinal. En l’occurrence, il s’agit d’avocats, d’œufs, de beurre, de bacon, et une boisson chaude sans sucre.

De plus, une collation ayant une teneur en graisse considérable vous est permise. Vous pouvez par exemple prendre du bacon avec des œufs.

Après cela, tout ce que vous pouvez consommer pour le reste de la journée est la soupe cétogène. Idéalement, essayez de prendre 4 bols entre le déjeuner et le dîner.

Les condiments permis dans la soupe sont les suivants :

  • Tomates séchées ;
  • Volailles ;
  • Huile d’olive ;
  • Bacon ;
  • Champignons ;
  • Légumes pauvres en glucides ;
  • Herbes et épices.

Vous pouvez espérer perdre 4 à 5 kg en 5 jours en suivant ce plan alimentaire.

Quelle est réellement l’efficacité du régime soupe pour la perte de poids ?

Image d'un homme vérifiant son poids sur une balance

Il n’existe pas de recherches poussées qui corroborent la thèse qui lie la consommation de soupe à une perte de poids. Toutefois, certaines études ont montré que les consommateurs réguliers de soupes avaient un indice de masse corporelle plus faible. De facto, il semble logique que les consommateurs réguliers de soupe ne soient pas obèses.

On pourrait, de façon logique, comprendre comment la soupe aide à perdre du poids.

D’abord, le simple fait qu’elle soit composée d’aliments d’origine végétale augmente l’apport en fibres. Or, il n’est plus à démontrer que les fibres ralentissent la digestion, augmentent la satiété, et régulent la glycémie.

Par ailleurs, l’apport en eau considérable que permet la soupe favorise une bonne hydratation. Or, un organisme bien hydraté est nécessaire si vous voulez que votre métabolisme fonctionne de manière optimale.

Néanmoins, il est important de garder à l’esprit que, vu la rapidité à laquelle vous allez perdre du poids, il s’agira plus d’une perte d’eau que de graisse. De ce fait, dès lors que vous recommencerez votre régime alimentaire normal, vous allez subir le fameux effet yoyo. En d’autres termes, vous allez reprendre du poids.

D’où l’importance de plutôt miser sur le caractère durable d’un régime plutôt que la rapidité. Dès lors, dans la mesure où le régime soupe tend plus vers un mode de vie alimentaire, le régime soupe aux haricots vous sera plus bénéfique pour une perte de poids pérenne.

Bienfaits de la diète soupe

Au-delà de la perte de poids rapide, le régime soupe peut vous offrir d’innombrables bienfaits qui sont les suivants :

  • Optimisation de l’hydratation
    Grace à ce régime, vous pouvez être sûr d’avoir un organisme bien hydraté. Or, l’hydratation est la condition sine qua none au fonctionnement optimal de vos fonctions essentielles. D’où le fameux terme ‘’l’eau c’est la vie’’ ;
  • Apport d’antioxydants
    La forte consommation de légumes vous garantira un apport considérable en antioxydants. Or, ces molécules sont indispensables afin de combattre le vieillissement et les déchets cellulaires ;
  • Augmentation de l’apport en fibres
    Dans la mesure où la consommation d’aliments d’origine végétale est l’essence même du régime soupe, l’approvisionnement en fibres sera le dernier de vos soucis. Ainsi, vous aurez un système digestif qui fonctionne idéalement et vous pouvez dire adieu au diabète et aux troubles digestifs ;
  • Apport en micronutriments
    L’une des causes principales des troubles de santé est la carence en micronutriments. Grace aux légumes, vous serez donc un privilégié dans le monde, car vous n’aurez pas à vous soucier d’une carence nutritionnelle. Sachez que les micronutriments sont essentiels pour toutes les réactions physiologiques de votre organisme ainsi que pour l’assimilation des nutriments par votre organisme.

Cependant, il est important de savoir que tous ces bienfaits se dissiperont dès que vous abandonnerez le régime soupe. En effet, 1 à 2 semaines n’est pas assez suffisant pour vous permettre de profiter de ces bienfaits.

Vous l’aurez compris, optez pour une méthode qui vous permettra de tenir sur le long terme.   

Inconvénients du régime soupe

Les désagréments que la diète soupe peut vous causer sont les suivants :

  • Effet yoyo
    A l’exception du régime soupe aux haricots, tous les autres ont une durée de mise en œuvre de 5 à 14 jours. Or, comme mentionné plus haut, les pertes de poids restrictifs et rapides sont suivies d’un regain de poids lors de la reprise du régime normal ;
  • Carences nutritionnelles
    Le caractère restrictif du régime soupe pour ce qui est du type et des quantités d’aliments pourrait entraîner des carences. D’où la suggestion d’accompagner ce type de plan nutritionnel avec des compléments alimentaires multivitaminés ;
  • Carences caloriques
    Ces multiples restrictions pourraient entraîner une alimentation hypocalorique sur une période tout de même assez considérable. Une alimentation hypocalorique converge ipso facto vers un ralentissement de votre taux métabolique. En d’autres termes, votre corps brûlera moins de calories. Par conséquent, le maintien de votre nouveau poids sera difficile lors de la reprise de votre diète habituelle.

En gros que peut-on manger ?

Comme vous l’avez remarqué, de nombreuses versions du régime soupe existent. Bien que chaque version ait ses spécificités alimentaires, il existe tout de même des tendances vers lesquelles convergent toutes les variantes.  

Par exemple, la majorité des soupes nécessiteront que vous prépariez un bouillon qui servira de base. Vous aurez le choix entre le bouillon de poulet, de bœuf ou de légumes.

Aussi, les versions qui reposent sur une consommation faible de glucides nécessiteront des légumes à faible index glycémique. Par exemple, dans ce cas vous pouvez vous tourner vers les légumes-feuilles, les navets et les choux-fleurs. Par contre, seront proscrits les légumes à fort indice glycémique. Il s’agira, par exemple, des pommes de terre et des carottes.

Concernant les produits laitiers, ils sont généralement à éviter au maximum. Toutefois, certaines variantes vous autoriseront la consommation de lait écrémé, mais seulement certains jours.

Pour finir, les aliments transformés sont totalement interdits.

Que retenir de la diète soupe ?

Le régime soupe est idéal si vous devez, sous certaines circonstances, perdre 4 à 5 kg en 1 semaine. Toutefois, dans la mesure où cette rapide perte de poids est généralement une perte d’eau, il est certain de reprendre du poids lors de la reprise de l’alimentation habituelle.

Ainsi, si vous voulez maximiser les bienfaits de ce régime tout en inhibant ses inconvénients, il serait préférable que vous intégriez progressivement le régime soupe dans un régime alimentaire équilibré et moins restrictif. De fait, vous serez sûr d’obtenir une perte de poids qui transcendera le temps.

Références :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :