Comment faire un bon régime dissocié ?

femme ayant perdu du poids graçe au régime dissocié

Lorsque nous entendons de nouvelles astuces pour perdre du poids, la plupart du temps, elles proviennent de sources brillantes, de nouvelles marques, ou sont soutenues par la science. Ainsi, lorsque le régime dissocié a commencé à faire parler de lui, cela a créé une certaine confusion.

Pourquoi cette confusion ? Qu’est-ce que le régime dissocié, ses principes, ses avantages et désavantages ? Vous aurez dans cet article les réponses à toutes les questions que vous pouvez avoir sur le régime dissocié.

Origine et principes du régime dissocié

Développé par le Dr William Howard Hay au début des années 1900, le régime dissocié est également appelé le régime Hay. Mais pourquoi donc a-t-il créé tant de confusion durant sa médiatisation ?

En fait, le régime dissocié a un principe contraire à tous les conseils de nutrition que vous connaissez. En effet, la plupart des conseils en nutrition recommandent que chaque repas soit un mélange de glucides, de protéines et de graisses saines. En revanche, le régime dissocié suggère de limiter chaque repas, voire une journée entière de nourriture, à un seul groupe alimentaire. Des régimes tels que le régime Montignac ou le régime Arthur tendent légèrement vers les principes du régime dissocié.

Selon le Dr Hay, le fait de manger plusieurs types d’aliments en une seule fois entraîne un surmenage et un ralentissement du système digestif. Cela entraîne donc un ralentissement de votre métabolisme et donc une prise de poids facile. Aussi, son raisonnement est centré sur le fait que votre corps doit produire et sécréter différents enzymes digestives pour les aliments alcalins et acides.

Ainsi, ses recherches l’ont conduit à déterminer que le corps digère les aliments riches en glucides par un processus alcalin. Par contre, les aliments riches en protéines nécessitent un processus acide.

Le Dr Hay a également estimé que le fait de manger plusieurs groupes d’aliments à la fois provoque une accumulation de toxines. On parle ici plus spécifiquement d’un excès d’acide dans les fluides corporels, ou acidose.

Les partisans du régime affirment donc que manger selon les règles du régime dissocié vous donne plus d’énergie, vous satisfait avec des portions plus petites, vous aide à perdre du poids et maintient votre système digestif dans un mode de fonctionnement optimal.

Toutefois, il n’y a pas beaucoup de science derrière ce concept. En effet, il n’existe pas de recherches cliniques ou approfondies sur le régime dissocié.

Concrètement comment fonctionne le régime dissocié ?

En fait, la règle principale du régime dissocié est de ne manger qu’un seul groupe d’aliments à la fois. Toutefois, vous pouvez suivre cette règle de différentes manières. En effet, cette règle peut se décliner de la façon suivante :

  • Consommer un seul groupe alimentaire par repas ;
  • Consommer un seul groupe d’aliments par jour ;
  • Consommer un seul groupe alimentaire par moment de la journée (divisez votre journée en plusieurs parties et ne mangez qu’un groupe alimentaire pendant la période en question).

Techniquement, le régime dissocié classe les aliments en 3 groupes : les protéines, les glucides et les aliments neutres. Vous pouvez donc combiner avec les aliments neutres soit les protéines ou les glucides. En revanche, vous devez éviter de combiner les protéines et les glucides.

En effet, les partisans de ce régime avancent le fait que le système digestif humain ne peut pas assimiler les protéines et les glucides en même temps. Cela serait dû au fait que le système digestif ne peut pas atteindre les niveaux d’alcalinité et d’acidité requis pour la digestion de ces 2 groupes d’aliments. Ainsi, physiologiquement, l’ingestion de ces deux groupes ensemble perturbe le système digestif.

Aussi, il en résulte une fermentation des restes alimentaires par les bactéries qui génère une formation de gaz.

Les règles du régime dissocié

postiches jaunes où on peut marquer les régles du régime dissocié

Bien qu’il n’existe pas de cadre scientifique régissant les règles à respecter dans ce régime, il existe tout de même certains precepts à respecter pour ceux qui voudraient suivre ce régime :

  • Prenez le dernier repas avant 19 heures. En effet, il est très important de laisser à votre corps le temps de bien digérer avant d’aller vous coucher ;
  • Essayez de ne pas boire beaucoup d’eau avant et pendant les repas. Il est vrai que boire de l’eau à ces moments-là aide à vous rassasier et donc à manger moins. Néanmoins, les supporteurs du régime dissocié avancent la thèse que l’eau ralentirait la digestion ;
  • Respectez le principe des 3 repas par jour. Ainsi, cela permettra à votre corps de disposer suffisamment de vitamines et de minéraux pour fonctionner normalement ;
  • Interdisez vous la consommation d’alcool et de café ;
  • Respectez un intervalle de 4 heures entre les repas pour un bon fonctionnement du corps.

Il est vrai que les règles présentées peuvent donner l’impression que le régime dissocié serait compliqué et difficile à suivre. En réalité, ce n’est pas si difficile.

En effet, il suffit surtout de consommer un seul type d’aliments par repas.

Comment cette méthode aide à faire perdre du poids ?

Le régime dissocié présente un avantage évident. En effet, l’accent est mis sur la consommation d’aliments entiers, et le choix d’aliments ayant une origine végétale plutôt que ceux ayant une origine animale.

Il est indéniable que l’augmentation de la consommation d’aliments d’origine végétale est en corrélation avec un apport plus élevé en fibres. Par conséquent, l’effet de satiété sera plus fréquent et vous mangerez donc moins. Aussi, les aliments à base de plantes sont naturellement moins caloriques, ce qui permet de manger plus pour moins de calories.

Toutefois, rien ne prouve que notre corps n’est pas capable de digérer correctement les aliments alcalins et acides ensemble comme le stipule le Dr. Hay. D’autant plus que de nombreux aliments possèdent ces deux propriétés en même temps. Les noix, par exemple, contiennent des glucides alcalins et des protéines acides. Cependant, notre système digestif arrive à bien gérer cette combinaison de nutriments.

Aussi, même s’il était prouvé scientifiquement que le fait de manger des aliments alcalins et acides ensemble nuit à la digestion, l’amélioration de la digestion seule n’est pas synonyme d’une perte de poids. D’ailleurs, peu importe le régime, vous allez perdre du poids que si votre balance calorique quotidienne est déficitaire.

Toutefois, scientifiquement parlant, il est possible d’expliquer comment on pourrait manger moins en suivant le régime dissocié. En fait, il est vrai qu’on mangera moins lorsque nous consommons un seul aliment durant la journée que lorsque nous en consommons plusieurs. Voyons cela !

Par exemple, imaginons que vous décidez de ne consommer que du poulet ce jour-là. Eh bien vous allez vous lasser du poulet au cours de la journée pas forcément parce que vous serez rassasiés, mais surtout à cause du concept de satiété sensorielle. Ce dernier stipule que les aliments deviennent moins appétissants lorsqu’un repas entier est composé de profils de saveurs et de textures similaires.  

Que peut-on manger ou ne pas manger ?

Aliments conformes

aliments conformes pour régime dissocié
  • Fruits acides : pamplemousses, oranges, citrons, limes, ananas, grenades, tomates.
    Mélangez les avec des fruits sous-acides, des noix et des graines.
    Ne combinez pas les fruits acides avec des fruits doux ou d’autres groupes d’aliments, à l’exception des tomates
     ;
  • Fruits sous-acides : pommes, abricots, baies, raisins, kiwis, mangues, nectarines, papayes, pêches, poires, prunes, fraises. Mélangez les avec des fruits acides ou des fruits sucrés, mais pas les deux à la fois. Vous pouvez également combiner des fruits sous-acides avec des noix et des graines. Ne les combinez pas avec d’autres groupes d’aliments ;
  • Fruits sucrés : bananes, noix de coco, dattes, fruits secs, pruneaux, raisins secs.
    Combinez les avec des fruits sous-acides, des noix et des graines. Ne pas combiner avec des fruits acides ou d’autres groupes d’aliments ;
  • Melons : cantaloup, melon miel, pastèque.
    Mangez-les seuls, mais pas en combinaison avec d’autres groupes alimentaires ;
  • Légumes non-amylacés : asperges, artichauts, haricots verts, betteraves, brocolis, choux, choux-fleurs, concombres, aubergines, ail, laitue, céleri, carottes, oignons, persil, poivrons, navets, champignons, courgettes. Mélangez les avec des protéines, des graisses, des glucides et des amidons ;
  • Légumes féculents : potiron, courge d’hiver, ignames, patates douces, pois.
    Mélangez les avec des légumes non-amylacés et des graisses. Ne pas combiner avec des protéines ou des fruits ;
  • Glucides et amidons : pain, pâtes, céréales, pommes de terre.
    À combiner avec des légumes et des graisses non-amylacées. Ne pas combiner avec des protéines ou des fruits ;
  • Protéines d’origine animale : viande, volaille, poisson, œufs, produits laitiers.
    À combiner avec des protéines d’origine végétale et des légumes non-amylacés. Ne pas combiner plus d’une source de protéines à un repas. Ne pas combiner avec des glucides ou des fruits ;
  • Protéine d’origine végétale : haricots, noix et graines, arachides, soja, produits à base de soja, tofu.
    À combiner avec des légumes non-amylacés. Ne pas combiner avec des glucides ou des fruits ;
  • Matières grasses : avocat, olives, noix de coco, beurre, crème, huiles d’olive, d’avocat, de lin, de sésame et de canola.
    À combiner avec des légumes non-amylacés, des glucides, et des protéines. Ne pas mélanger avec des fruits ;

Aliments non-conformes

aliments non-conformes au régime dissocié

Rien n’est techniquement interdit. Toutefois, le régime dissocié vous encourage à éviter les aliments trop transformés, ainsi que les aliments à forte teneur en sucre.

Les « pour » et « contre » du régime dissocié

Les « pour » du régime dissocié

  • Le meilleur bienfait du régime dissocié est sans doute qu’il apprend aux gens à choisir des aliments complets et riches en nutriments. En effet, il n’y a pas beaucoup de place pour les aliments transformés dans les groupes alimentaires que le Dr. Hay a développés. Cela, parce que les aliments transformés contiennent souvent de multiples propriétés et profils de macronutriments qui pourraient s’inscrire dans plus d’un groupe alimentaire ;
  • Le régime dissocié n’est pas un régime de mode. Ainsi, vous pouvez vraiment réduire considérablement votre poids sans vous affamer.
  • Le régime dissocié booste le métabolisme de l’organisme en rétablissant l’équilibre des enzymes digestifs ;
  • Il détoxifie l’organisme. Conséquemment, cela entraîne une perte de poids en eau et une absence de ballonnements, de gaz, d’acidité et d’autres problèmes de digestion connexes ;
  • Vous n’avez pas besoin d’acheter quoi que ce soit de plus pour suivre ce régime. En effet, il vous suffit juste de reprogrammer le moment de consommation des aliments que vous mangez déjà. Vous n’avez donc pas besoin de dépenser de l’argent supplémentaire, contrairement à d’autres régimes qui vous obligent à acheter certains aliments.

Les « contre » du régime dissocié

  • Il est indéniable qu’il faudra un certain temps pour se familiariser avec le régime dissocié. Il est vrai que c’est un véritable casse-tête d’apprendre et de mémoriser quels aliments peuvent et ne peuvent pas être consommés avec d’autres aliments. Cette confusion peut amener certains individus débordés à abandonner complètement le régime dissocié.
  • Le régime dissocié peut entraîner une carence en certains nutriments. Étant donné que son principe principal est la consommation d’un seul groupe alimentaire. Lorsqu’il s’agit d’alimentation équilibrée, il échoue considérablement sur ce paramètre.
  • Les personnes ayant des besoins énergétiques élevés, comme les enfants en pleine croissance, et celles qui ont un mode de vie actif ne trouveront pas ce régime adapté. En effet, les jours sans glucides ou sans graisses, peuvent être très épuisants pour ces personnes. Par conséquent, cela pourrait entraver leurs activités quotidiennes.
  • Ce régime peut entraîner une perte de masse musculaire à long terme. Ainsi, son effet est contraire aux programmes alimentaires pour se muscler.

Que faut-il retenir du régime dissocié ?

Le choix d’un régime alimentaire est une décision personnelle qui implique de nombreuses considérations. Il s’agit notamment de vos besoins et préférences alimentaires, votre relation actuelle avec la nourriture, vos objectifs de santé, etc. Ainsi, avant d’essayer un régime, assurez-vous de tenir compte de ces facteurs et de vous poser des questions telles que : « Ai-je suffisamment de temps et les moyens financiers pour m’engager dans ce régime ? »

Le régime dissocié, bien qu’il ne soit pas étayé par la science, peut vous séduire en tant que nouvelle façon non-traditionnelle de s’alimenter. Cependant, le risque de carence en nutriments est présent, tout comme le risque d’un état d’esprit restrictif concernant vos repas.

Si vous êtes actuellement en train de faire un régime dissocié, n’hésitez pas à partager votre retour d’expérience dans les commentaires !

Publié par Remi Deronzier

Créateur de Le Blog Nutrition, il s'est donné pour mission de proposer des conseils et astuces en nutrition pour aider les personnes désireuses de perdre du poids et les sportifs à booster leurs capacités physiques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :